Questions à se poser

Date 1/1/2004 23:00:00
Sujet : Journaux


Il ne faut pas tomber dans la paranoïa et voir des sectes partout. Il faut être vigilent et souvent s’interroger. Voici quelques questions que l’on doit se poser afin d’éventuellement déceler si l’on est en présence d’un mouvement sectaire :

1. Le Temps : quel est le temps consacré à une association ? Est-il croissant ?

2. L’Argent : le groupe demande-t-il beaucoup ou souvent de l’argent ? Est-ce comparable à une cotisation de type associatif, ou bien supérieur ?

3. Le Prosélytisme (zèle ardent pour recruter des adeptes, pour tenter d’imposer ses idées) : y a-t-il un prosélytisme imposé ? Vous demande-t-on d’amener de nouveaux adhérents ?

4. Les ruptures imposées : y a-t-il rupture prescrite avec l’entourage amical ? L’entourage affectif ? La famille ?

5. Le refus de la science : y a-t-il au sein du groupe d’autres explications du monde, de la vie, des mécaniques physiques et biologiques que ceux enseignés à l’école ?

6. Les prescriptions en matière de santé ou de régime : y a-t-il des tabous alimentaires ? Des restrictions fortes ? Des prescriptions de compléments vitaminiques ou autres ? Des traitements substitutifs ?

7. Les exercices répétitifs : quel temps est consacré à l’apprentissage des textes de la secte ? Quel temps est consacré à la méditation ? A la prière ? Y a-t-il de nombreux exercices répétitifs (type répétition de mantras ou postures particulières) ?

8. L’absence d’élection : les dirigeants sont-ils élus ? Par qui ? A quel rythme ?

9. La non-transparence financière : y a-t-il un budget déclaré ? Discuté ? Y a-t-il un contrôle des comptes ? Qui dispose des comptes ?

10. L’exploitation des adeptes : y a-t-il un travail demandé ? Exigé ?

11. L’autoréférence : quelles sont les références théoriques du groupe ? Y en a-t-il d’autres qui soient admises ?

12. Le néo-langage : est-ce que pour parler du groupe ou s’exprimer dans le groupe, l’adepte se sent obligé d’utiliser un vocabulaire propre au groupe (ex : pour les scientologues , la Rontech, ou technologie de Ron Hubbard pour progresser).

13. Les promesses : y a-t-il des promesses de mieux-être ? De pouvoirs supérieurs ? De progression très efficace ? De gains ?

14. Les secrets : y a-t-il des choses qu’on ne doit pas révéler ?

15. Les masques : est-ce que la rencontre avec le groupe s’est faite clairement ou par l’intermédiaire de cours de philo, de conférences sur l’art, d’école de dessin ou de musique, de groupes de relaxations ? Y a-t-il eu prescription par un médecin ou un psychothérapeute ?

A l’évidence, un seul indice n’est pas suffisant, sauf à déclarer secte tous les clubs de supporters, les associations quelle qu’elles soient et beaucoup de PME !!! Il faut donc plusieurs critères (7 ou 8 au moins) pour présumer la présence d’un groupe inquiétant.




Cet article vient de Attention Enfants contre les agissements des sectes aupres de nos enfants
http://www.attention-enfants.org

L'URL pour l'article est :
http://www.attention-enfants.org/article.php?storyid=37