Information
Attention Enfants contre les agissements des sectes aupres de nos enfants
Parlez de nous

This site will look MUCH better in a browser that supports web standards, but its content is accessible to any browser or Internet device.


 Navigation
. Accueil
. Articles
. Manisfestations
. Archives
. L'association
. Nos partenaires
. Réseau laic
. Bibliographie

. Adhérer
. E-Mail
. Etre informé des mises a jour


visiteurs depuis le 20 avril 2000

 Sujets des Articles


 
 Annonces : A qui profite le crime ?
Publié le 7/6/2005 (2158 lectures)

Ces tracts distribués depuis quelques jours à Paris, laissant croire qu’ils sont co-signés par Anne Hidalgo et Xavier Laugaudin (Président d'Attention Enfants et élu du XVII° arrondissement) et y associent Daniel Vaillant.

Ces tracts sont très pervers, puisqu’en même temps ils font semblant de vanter l’action de la Ville de Paris, mais que par ailleurs ils incitent à une véritable délation de n’importe qui, sous n’importe quel motif tel que régime alimentaire, nombre de lettres reçues, etc…

Ces tracts ont pour objectif de dénigrer et surtout de décrédibiliser l’action de la Mairie de Paris, et aussi d’engorger les standards téléphoniques des mairies d’arrondissement.

A qui profite le crime ?
 

 Annonces : Condamnation de l'Eglise de scientologie confirmée
Publié le 2/10/2004 (2342 lectures)

PARIS, 1 oct 2004 (AFP)

La Cour de cassation a confirmé les condamnations prononcées par la cour d'appel de Paris contre l'Association spirituelle de l'Eglise de scientologie d'Ile-de-France (Asesif) et son président pour des délits liés à leur fichier informatique, a-t-on appris vendredi auprès de la Cour.

Le 13 octobre 2003, la cour d'appel de Paris avait condamné l'Asesif à 5.000 euros d'amende avec sursis pour violation de la loi informatique et libertés mais l'avait relaxée du délit d'entrave aux fonctions de contrôle des agents de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL).

La cour avait infligé la même peine au président de l'association, Marc Walter, pour les délits de violation de la loi informatique et libertés, ainsi qu'entrave aux fonctions des agents de la CNIL.

La chambre criminelle de la Cour de cassation a confirmé ces décisions et rejeté les pourvois formés par l'Asesif, Marc Walter mais aussi par l'Union nationale des associations pour la défense des familles et de l'individu (UNADFI), dont la constitution de partie civile avait été considérée comme irrecevable par la cour d'appel.

L'Asesif et son président étaient poursuivis pour avoir conservé sur des fichiers informatiques des données concernant d'anciens membres de la secte, qui avaient porté plainte.

En première instance, le 17 mai 2002, le président de l'association avaité té condamné à 2.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris alors que l'association était condamnée à 8.000 euros d'amende. La condamnation de 2002 avait été la première pour l'Eglise de scientologie en tant que personne morale.
 

 Annonces : RECEPTION DE TOM CRUISE PAR LE MINISTRE DES FINANCES
Publié le 9/9/2004 (2323 lectures)

LE CERCLE LAÏQUE POUR LA PREVENTION DU SECTARISME, ATTENTION ENFANTS ET S.O.F.I. REAGISSENT APRES LA RECEPTION DE TOM CRUISE PAR LE MINISTRE DES FINANCES



M. SARKOZY vient de recevoir à Bercy l'acteur Tom CRUISE qui ne fait nul mystère de son appartenance à l'Eglise de scientologie.

Il convient de rappeler que RON HUBBARD, le fondateur dudit mouvement, a été condamné par la Justice française le 14 février 1978 et que cette condamnation, qui n'a pas été frappée d'appel, est devenue définitive. Qui plus est, le 14 octobre 1985, suite à un contentieux avec l'administration fiscale dont M.SARKOZY est actuellement le supérieur hiérarchique, le Conseil d'Etat a constaté que cette Eglise se livrait à une "recherche permanente d'excédents de recettes".

Attention Enfants, le Cercle laïque pour la prévention du sectarisme et Société famille individu ne peuvent se satisfaire de l'explication selon laquelle l'entretien n'aurait pas porté sur la nature du mouvement.

Dès lors qu'il est rendu public et a fortiori s'il a lieu dans l'enceinte du Ministère, il engage la fonction gouvernementale de M.SARKOZY. Aussi les associations laïques de défense des droits de l'Homme et de l'enfant ressentent cette visite comme un désaveu et, sans verser dans la chasse aux sorcières, adressent un appel pressant aux autorités afin qu'elles ne cautionnent pas à l'avenir des groupes controversés.

Vesoul

Alfortville

Paris le 9 septembre 2004
 

 Annonces : Les parents d'élèves manifestent contre la « secte »
Publié le 11/6/2004 (2822 lectures)

CAMPÉS au milieu de la chaussée, des hommes et des femmes brandissent des pancartes « Non aux sectes », « Protégeons nos enfants ». Sur le trottoir, un petit groupe distribue des tracts niant cette accusation. Pas d'agressivité, mais pas de dialogue non plus, hier en fin d'après-midi devant le 13 de la rue Péclet (XV e ), entre les parents d'élèves et les membres de la Nouvelle Acropole.

Attention enfants, une association de défense des enfants et adolescents contre les sectes créée en 2000, manifestait hier devant le siège de « l'association culturelle » la Nouvelle Acropole qu'elle estime « dangereuse ».

Une initiative soutenue par de nombreux élus comme Anne Hidalgo, première adjointe de Bertrand Delanoë, mais aussi d'autres associations, comme la Ligue des droits de l'homme.

Attention enfants dénonce le prosélytisme pratiqué par des membres de la Nouvelle Acropole, autour des établissements scolaires du quartier, mais aussi dans les VI e et XI e arrondissements, où ils proposent, notamment, des cours de philosophie. « On retrouve souvent des tracts sur nos voitures et nous nous inquiétons pour nos enfants », explique Marinette. « Ce ne sont pas que des angoisses de parents, c'est aussi un souci citoyen », ajoute Laure, mère de deux adolescentes de 15 et 12 ans, scolarisées au collège-lycée Camille-Sée, à quelques mètres de là.

Même si aucune plainte n'a jamais été déposée contre la Nouvelle Acropole, l'association fait pourtant partie d'une liste de mouvements sectaires, établie par deux rapports parlementaires.

De quoi nourrir les inquiétudes des habitants du quartier. « Tout cela est très insidieux, on ne voit pas forcément les choses venir, mais il faut rester très vigilant », estime Laure. Sur le trottoir, les membres de la Nouvelle Acropole font bloc contre leurs détracteurs. Une camionnette blanche a été garée juste devant la porte et un vigile est en poste. « Nous existons depuis trente ans et personne n'a jamais eu quoi que ce soit à nous reprocher », avance Isabelle Ohmann, leur présidente.

Excepté justement Christine Rose, présidente d'Attention enfants, qui leur reproche d'organiser des activités « orientées » à destination des 15-25 ans, comme des concours de poésie ou des nettoyages en forêt. « Autant de thèmes qui attirent les plus jeunes, qui peuvent ensuite être influencés par un discours qu'ils ne maîtrisent pas, estime-t-elle. Ils assurent ne pas faire de prosélytisme mais, il n'y a pas dix minutes, ils parlaient de leurs activités à deux gamines de 15 ans qui passaient par là. »

Anne-Sophie Damecour
Le Parisien , vendredi 11 juin 2004
 

 Annonces : La Nouvelle Acropole
Publié le 1/6/2004 (2792 lectures)

Le mouvement reconnu sectaire, LA NOUVELLE ACROPOLE, est à nouveau très prolifique quant à sa distribution de tracts autour des établissements scolaires du 15ème, aux bouches de métro proches des mêmes établissements et au quartier latin.

Le bac approche et les cours de philosophie de la NA refleurissent !!

Notre Association
ATTENTION ENFANTS
pour la défense des enfants et des adolescents contre les agissements des sectes
afin de sensibiliser encore une fois la population, a décidé d'organiser une nouvelle manifestation devant ses locaux

LA NOUVELLE ACROPOLE, 13 rue Péclet, 75015 PARIS

le JEUDI 10 JUIN à partir de 18 h 30

Passez l'information à vos amis et venez nombreux
 

XOOPS Official Website